Confiance sanitaire dans les transports

Cette section qui s’appuie sur nos 4 volets d’enquête de juin, juillet, septembre 2020 et janvier 2021 a pour objectif de mesurer la confiance sanitaire des usagers franciliens envers les modes de transport à leur disposition depuis le début de l’épidémie. L’étude de la confiance sanitaire que porte les Franciliens dans les transports à leur disposition suggère que le premier confinement a entrainé une perte de confiance dans les transports partagés, au profit des transports individuels motorisés ou non. Cependant, depuis le premier confinement, la confiance dans les transports en commun s’est stabilisée, contrairement aux modes individuels partagés.

Les répondants franciliens ont indiqué sur une échelle de 0 à 10 leur sentiment de confiance sanitaire pour chacun des modes de transports. Ces résultats ont été représenté sous la forme « Oui » / « Moyen » / « Non », avant d’être formalisé sur une échelle -100 à 100, afin d’en illustrer l’évolution dans le temps.

Le type Taxi/VTC et covoiturage n’a été mesuré qu’à partir du mois de juillet 2020.

Si le niveau de confiance varie logiquement selon le type de transport utilisé par l’usager, les tendances restent similaires. En partant d’un niveau de confiance faible au sortir du premier déconfinement de mai 2020, celle-ci s’est accrue progressivement jusqu’en septembre, après un été 2020 globalement épargné par la crise sanitaire. On observe qu’à partir de la rentrée 2020, avec le retour en force des contaminations, la confiance accumulée pendant l’été s’est détériorée sur le dernier trimestre, sans toutefois retomber au niveau du mois de juin.

On observe par ailleurs un effet générationnel, puisque les tranches d’âge 18-24 ans et 25-34 ans affichaient moins de méfiance d’un point de vue sanitaire que les tranches d’âge supérieures.

Confiance sanitaire dans les transports collectifs

Confiance sanitaire dans les transports individuels partagés

Confiance sanitaire dans les services de Taxi/VTC et covoiturage